L'IA (Intelligence Artificielle) dans le viseur de Believe

L'IA (Intelligence Artificielle) dans le viseur de Believe
Believe, la société qui aide les artistes et les labels à construire leur auditoire et à bâtir leur carrière, a développé une technologie capable de détecter si un morceau a été créé par une IA. 
 
Cela fait déjà plusieurs années que l’utilisation d’Intelligence Artificielle dans le milieu de la musique fait réagir. 
 
Depuis quelques mois, son usage est de plus en plus discuté : récemment, c’est le morceau baptisé “Heart on My Sleeve”, un faux featuring entre Drake et The Weeknd généré par une IA qui a fait réagir.
 
Rappelons-le, créer un morceau de toute pièces grâce à une Intelligence Artificielle n’est pas un outrage en soi, mais il peut à un moment poser un problème de droits, comme c’était le cas avec Drake et The Weeknd.

C’est pourquoi, certains se sont emparés du sujet, notamment la société Believe, dont le PDG Denis Ladegaillerie déclarait en avril dernier lors du rapport des états financiers de l’entreprise : “Nous ne souhaitons pas distribuer et nous ne distribuerons pas de contenu créé à 100 % par l’IA, qu’il s’agisse de Believe ou de TuneCore (filiale de Believe).”
Il a poursuivi en expliquant que Believe était alors à environ six mois du lancement d’une technologie capable de détecter si un morceau avait été entièrement créé par l’IA. Alex Kennedy, directeur général de Believe UK, s’était d’ailleurs entretenu avec Music Week à ce sujet.

Alexandre Cussey

Copyright© 2024 RAJE. Tous droits réservés.